mercredi 19 juillet 2017

L'INFORMATEUR - GRISHAM, John

Informateur, Grisham, juge corrompu, réserve indienne
Télécharger
Nous voulons tous que nos juges soient honnêtes et sages. C’est la première de nos attentes. Leur intégrité, leur impartialité sont les fondements de notre système judiciaire. Mais que se passe-t-il quand un juge ne respecte pas la loi, quand il se laisse corrompre ? C’est rare, mais cela arrive.
Lacy Stoltz travaille pour le Bureau de l’inspection judiciaire. Avocate, sa mission consiste à mener l’enquête quand on lui rapporte des manquements à l’éthique. Après neuf ans dans ce service, elle sait que la plupart des écarts de conduite sont dus à l’incompétence, pas à la corruption.
Mais parfois de véritables affaires de corruption arrivent sur son bureau. Un avocat, anciennement radié du barreau, reprend du service sous une nouvelle identité. Il prétend qu’une magistrate de l’État de Floride a détourné plus d’argent que tous les juges véreux réunis – ceux du pays tout entier, toute époque confondue.
D’après lui, cette juge serait mêlée à la construction d’un grand casino sur une réserve indienne. La Coast Mafia a financé le casino et se sert aujourd’hui’hui largement dans la caisse. La juge, qui reçoit sa part du butin, ferme les yeux sur ces activités illicites. L’alliance est solide. Tout le monde y trouve son compte.
Mais, Greg Myers veut mettre un terme à cette entente. Non seulement son client connait la vérité et veut prévenir la nation, mais empocher aussi une fortune comme le prévoit l’État de Floride pour les lanceurs d’alerte. Greg Myers dépose donc une plainte auprès du Bureau de l’inspection judiciaire, et l’enquête est confiée à Lacy Stoltz, qui comprend aussitôt que l’affaire risque d’être dangereuse. Le danger est une chose. La mort en est une autre.
Fut un temps ou j'étais fan de Grisham et me précipitais chez mon libraire dès la parution du dernier né. Et puis, avec le temps, je me suis lassée. Toujours la même écriture, toujours le même montage de l'histoire... Et puis là, j'y suis retournée et j'ai adoré retrouver John Grisham et ses magouilles politico-judiciaires. Une juge corrompue, une mafia qui met main basse sur les recettes du casino, des indiens qui profitent de leur dividendes et ferment les yeux sur le reste... Tout y est. Et en plus, nous découvrons le système judiciaire américain toujours plus fascinant, pour qui s'intéresse au droit.
On ne lit pas du Grisham pour le suspens car on sait que les gentils vont gagner et les méchants se retrouver derrière les barreaux. Les personnages sont des gens ordinaires, mais quand même avec un petit plus. Ils ne restent pas gravés dans notre mémoire mais nous aident à prendre conscience que tout n'est pas rose dans le meilleur des mondes. On sent derrière tout cela les bases d'une histoire vraie et une connaissance parfaite du monde judiciaire américain. 
Un documentaire sous forme de roman policier, voilà pourquoi on lit John Grisham.

vendredi 7 juillet 2017

LA FEMME A L'INSIGNE - STEWART, Amy

Stewart, Constance Kopp, shérif adjoint, 1915
Télécharger
Été 1915, New Jersey. Constance Kopp est devenue l'une des premières femmes shérif adjoint du pays. La terreur des voyous et des scélérats, avec arme et menottes. mais toujours sans insigne. L'époque, la loi et l'opinion publique résistent encore à sa nomination. Au point que le shérif se voit contraint de la déchoir provisoirement de ses fonctions. La voilà reléguée gardienne de prison, trépignant dans l'ennui routinier de la cage à poules en attendant que les critiques se tassent. Jusqu'à ce qu'un étrange Allemand, confié à sa garde, ne prenne la poudre d'escampette. Et que Constance ne se lance dans une chasse à l'homme, bien décidée à retrouver son prisonnier enfui et son honneur perdu.

Et revoici Constance Kopp et son invraisemblable envie de devenir policier. Dans cet opus, Fleurette et Norma n'occupent que le second plan, car Constance part à la chasse à l'homme. Dans un instant de grande confusion à l'hôpital Hackensack, le Baron Docteur Herman Albert von Matthesius s'évade alors qu'il était sous la garde exclusive de Miss Constance Kopp. Ni une ni deux, pour sauver l'honneur de ses sœurs et éviter l'incarcération du shérif Heath, Miss Kopp s'est mis en tête de retrouver l'évadé et de le remettre en prison. Elle retrousse ses jupes et part enquêter dans les rues mal famées de New York.
Comme dans le premier tome, nous plongeons dans une époque où la femme n'était qu'une femme d'intérieur et où ses désirs et rêves ne devaient rester que dans sa tête. La condition de la femme et ses conquêtes pour devenir une personne à part entière sont toujours aussi bien retranscrites. Sans compter que la maladresse et l'obstination de Constance ajoute une touche de bonne humeur. On imagine très bien Constance Kopp, empêtrée dans ses longues jupes, bondir sur le prisonnier et l’aplatir au sol. Mais nous compatissons aussi devant le fait qu'elle se retrouve simple gardienne de prison car, à cette époque, pour devenir shérif adjoint, il faut voter. Et à cette époque, les femmes ne votent pas, donc ne peuvent devenir adjoint.
Nous suivons entre autres l'évolution de Fleurette que le "monde" attire de plus en plus. Fleurette qui ne s’épanouit que sur scène, sous les applaudissements de ses fans. Fleurette plongée à longueur de journée dans ses revues de patrons et qui crée des robes hallucinantes grâce à sa machine à coudre. Seule Norma reste très discrète dans cette histoire.
Et enfin, nous assistons à la lutte de pouvoir entre le shérif Heath et son adjoint Courter pour le poste de shérif. Courter ne cache plus son ambition à prendre la place de Heath,  quitte à modifier le cours des enquêtes en faisant apparaitre des témoins pas si témoins que cela.
Bref, c'est un vrai plaisir de bonne humeur pour ces longues soirées de canicule.

Afin de mettre un visage sur les principaux personnages

lundi 26 juin 2017

CHARLY - PERON, Cédric

tueur en série, con, meurtre, CMI
Télécharger
"Je suis tombé sur un con, un vrai de vrai. Je ne les supporte plus. Ils me rendent fou.Ils sont partout. J'en peux plus de les voir. Je ne parviens plus à rester sans rien faire. Il faut que je m'occupe d'eux, à MA façon ! Je m'appelle Charly. Voici mon histoire." 

Savez vous ce qu'est un CMI ? Non... Et pourtant vous en rencontrez tous les jours. Un CMI est un Con Méchant Irrécupérable, et CHARLY ne les supporte plus. Aussi décide-t-il de prendre les choses en main et d’éradiquer ces nuisibles de sa ville. Pourtant rien ne prédestinait Charly à cette mission. Homme normal, chauffeur du Préfet de sa région, amoureux de Laura, il a tout pour être heureux. Oui, mais voilà...
Qui n'a pas rêver, un jour, devant un comportement odieux voir irresponsable de coller une bonne correction au responsable. C'est sur cette base que Cédric Péron construit son polar. Nous entrons doucement mais surement dans la tête de Charly, qui jour après jour, se transforme en serial killer. Nous ressentons ses doutes, ses craintes mais aussi sa poussée d'adrénaline lorsqu'il pousse son con dans sa cage et qu'il peut enfin savourer sa toute puissance. Nous suivons cet homme qui, pour parler vulgairement, pète un câble et laisse s'exprimer ses plus bas instincts et y prend un plaisir incommensurable et qui, comme la drogue, en veut encore.
C'est un récit court mais efficace, qui part tout en douceur pour monter crescendo dans le macabre et la folie. En parallèle, nous suivons les gendarmes qui se retrouvent démunis devant ces morts pas banales, et nous suivons, aussi, le déchainement de la presse qui arriverait presque à féliciter et remercier ce nouveau Robin des bois des temps modernes.
Je tiens à remercier l'auteur pour la confiance qu'il m'a témoignée en me confiant son livre contre une chronique. Il est l'auteur de quatre autres récits qui, s'ils sont du même acabit, ne demandent qu'à être lus.

samedi 24 juin 2017

VIENS MOURIR AVEC MOI - SANDER, Karen

Dusseldorf. Une avocate est retrouvée sauvagement assassinée chez elle. Le meurtrier a glissé une minuscule poupée nue dans le ventre de sa victime, comme un message à déchiffrer. Ce modus operandi n'est pas sans rappeler une récente affaire au commissaire Georg Stadler, qui sollicite l'aide de Liz Montario, psychologue et profileuse reconnue. Liz accepte de collaborer. Mais très vite, elle devient la cible de menaces et de lettres anonymes émanant de quelqu'un qui en sait apparemment long sur elle. Lorsqu'une de ses amies subit le même sort que les précédentes victimes, Liz doit se rendre à l'évidence : l'homme qui la poursuit et le tueur recherché sont une seule et même personne.Un thriller vertigineux, best-seller en Allemagne, qui révèle un duo à suivre.

Ce livre je l'ai découvert grâce à l'action "Masse critique" du site 
et bien sur, grâce aux Editions Albin Michel qui nous a offert l'exemplaire.

Je n'ai qu'un mot à dire : MAGNIFIQUE.  A lire absolument.
Tout commence par un crime odieux : une avocate, transsexuelle opérée, est retrouvée sauvagement assassinée de  36 coups de couteaux. Et comme si cela ne suffisait pas, le tueur lui a glissé un poupon dans le ventre pour bien montrer qu'elle n'était qu'une fausse femme. Notre commissaire, que j'adore, repense à une autre affaire où un transsexuel, non opéré, a été tué sauvagement de nombreux coups de couteaux. Ni une ni deux, Georg Stadler pense immédiatement à un tueur en série mais ne connaissant pas grand chose à ce genre de tueur, il fait appel, en catimini, à une profileuse reconnue Liz, ou plutôt Elisabeth Montario. Et voilà notre équipe en piste.
Alors, ne nous voilons pas la face, si on fait bien attention aux indices distillés au début du livre, on pressent très rapidement la solution. Mais, et c'est cela qui me fait dire MAGNIFIQUE, on est entrainé dans un labyrinthe d'indices, de suspects, de retournement de situation qu'il nous reste toujours un doute. C'est un polar qui se lit très rapidement tellement on est pris dans ce tourbillon de crimes plus sanglants les uns que les autres, sans que pour autant on tombe dans le voyeurisme et la surabondance d’hémoglobine. Georg, qui est un quinquagénaire, se sert de sa tête et cela nous permet de suivre son raisonnement et d'arriver, parfois, aux mêmes conclusions que lui. Liz, femme solide mais tellement fragile en même temps, nous entraine doucement mais surement dans la tête de ce tueur sadique, pervers mais tellement malin. 
Tous les personnages ont leur importance, même les seconds rôles, leur psychologie nous les rend si humain que l'on a l'impression que cela pourrait être notre voisin.
Nous sommes entrainés bien malgré nous dans un jeu de piste macabre mais Oh combien captivant. Enfin malgré nous... Un premier opus largement réussit et j'attends la suite avec impatience.